Posted on

Guide d’entretien de la tronçonneuse thermique

tronconneuse meilleur

C’est vrai que l’automne vient d’entrer, mais il faudra déjà songer aux équipements pour l’hiver. Une tronçonneuse va donner une vie à votre jardin, mais vous servira également pour trancher les bois de chauffage en hiver, et c’est le bon moment de faire du stock. Nous allons choisir la tronçonneuse thermique.

Examiner le travail avant d’acheter les matériels

Il y a maintenant plusieurs types de tronçonneuse et qui fonctionnent différemment. Pour connaître celui qui vous va le mieux, il faut définir le travail à effectuer. Pour cela, vous allez voir si votre jardin est petit ou grand, s’il y a des arbres ou des buissons. En effet, une tronçonneuse peut être électrique qui vous résiste sous plusieurs heures de travail. Une tronçonneuse à batterie qui est facile à manipuler, mais s’épuise très vite quand la batterie est faible. Une tronçonneuse thermique fonctionne avec de l’essence est plus fiable pour assurer un travail un peu plus dur comme couper un arbre.

Pourquoi choisir une tronçonneuse thermique ?

Cet engin est très fiable pour un grand jardin avec quelques arbres et des buissons. Il découpe parfaitement les branches des arbres et élimine les buissons en un temps record. Vous pouvez d’ailleurs voir dans son guide d’utilisation, combien de m2 de terrain il peut s’en occuper pour un travail d’une heure. Et d’ailleurs, sa fiche de produit indique les renseignements utiles pour vous.

Une tronçonneuse est équipée d’une chaîne de coupe tournée par un moteur. Pour la tronçonneuse thermique, la chaîne est spécifique pour une coupe continue. Le moteur peut se trouver en deux temps avec 53 cm3 de cylindre, sa puissance est de 3,5 Cv, pour l’essence qui doit être sans plomb 95 et mélangé avec de l’huile. Avec tout ceci, la tronçonneuse doit peser dans les 6 kg, ce qui est un peu plus lourd que celle à batterie, mais elle résiste mieux au travail. Vous devriez également vérifier la taille du réservoir pour une contenance au moins 500 ml pour l’essence et 250 ml pour l’huile. Vu ces composants, vous en doutiez s’il lui faut un entretien.

Entretenir une tronçonneuse thermique

Dès sa livraison, vous avez déjà le sac des clés qui sert à le monter à son arrivage et qui vous servira également à l’entretenir comme il faut. Venez par là pour plus de détails sur l’entretien de la tronçonneuse.

Alors cette étape que vous devriez déjà connaître au montage, mais nous allons quand même suivre les directives. Premièrement, il faut mettre le guide correctement sur les deux goujons. Et puis enfilez la chaîne correctement et vissez pour que la partie coupante se montre à l’extérieur. Une chaîne tourne comme l’aiguille d’une montre, et pour laisser libre au réglage, on laisse un peu de jeu sur la chaîne. On pose le carter et bien régler la tension sur la partie correspondante, attention, veillez à ce que la mallette soit libre pour ne pas tout de suite bloquer la chaîne. La vérification de la tension de la chaîne est à vérifier.

L’étape de l’entretien

Tournez votre tronçonneuse vers la partie moteur, et vous pouvez observer qu’il y a des trous sur le revêtement de la machine afin qu’elle respire. Faites que ces trous ne soient pas bouchés par les copeaux des arbres et autres déchets. Vous pouvez souffler par une souffleuse. Maintenant, enlevez le filtre et soufflez celui-ci, si vraiment les déchets ne s’enlèvent pas, changez de filtre.

Pour l’huile, la chaîne a besoin d’être lubrifié par l’huile, et vous pouvez vous renseigner chez le revendeur pour plus de renseignements là-dessus.

N’oubliez pas de mettre la tenue de sécurité quand on utilise une tronçonneuse, et de travailler loin des enfants. Sachez également que des conseils d’entretiens sont visibles dans le guide d’utilisation de chaque machine.