Posted on

Comment utiliser des ciseaux de coiffure soi même ?

ciseaux coiffure

Les ciseaux de coiffure ou ciseaux professionnels sont spécialement conçus pour les habitués du métier. Mais c’est aussi un outil comme un autre que les amateurs peuvent manier après un certain entrainement. Ces ciseaux d’exception se déclinent en plusieurs forment en fonction du résultat attendu. Voici quelques astuces.

Bien choisir les ciseaux de coiffure

Pour sélectionner les ciseaux professionnels, 4 éléments sont à prendre en considération. Ce sont : la matière de l’outil, les dimensions des lames, la morphologie de la poignée et la vis régulatrice de tension. Pour la couleur de l’instrument, ce sera au goût d’en décider en fonction de la disponibilité du modèle voulu. Ces paramètres jouent un rôle essentiel au confort d’utilisation des ciseaux afin d’avoir le rendu souhaité.

Les plus convoités sont les ciseaux de coiffure faits d’acier japonais pour la longévité de cette matière. Toutefois, la vulgarisation abusive de terme « acier japonais » tache la réputation du matériau à cause des aciers de moins bonne qualité. Ainsi, mieux vaut se tourner vers des outils de marques sûres pour un tel investissement, tel que l’on retrouve sur https://www.ciseaux.org/.

Et puis le caractère ajustable de la vis de tension est également essentiel pour une coupe bien maîtrisée. Plus lâche ou plus serré, le réglage à ce niveau-là dépend bien du confort et de la technique de l’utilisateur.

Connaître les fonctions des types de ciseaux de coiffure

Réussir une coupe de cheveux soi-même n’est pas chose aisée surtout lorsqu’il s’agit de manipuler les ciseaux de coiffure. Pour se retrouver dans les différentes formes de ciseaux, il faut se référer à son utilisation. Cependant dans tous les cas, la prudence est de mise en raison des lames particulièrement tranchantes sur ces instruments de coupe.

Les ciseaux droits sont les plus populaires et les plus faciles à prendre en main. Pour les amateurs comme pour les professionnels, ils soutiennent en premier lieu à donner la longueur souhaitée et permettent pareillement de faire les retouches avec la bonne méthode.

Mais les ciseaux sculpteurs sont plus adéquats à la finition en raison de sa forme à moitié peigne, dite crantée. Les ciseaux à effiler, à deux lames crantées, convient à désépaissir les cheveux jugés trop garnis. Les paires microdentées peuvent aussi finaliser la coupe avec précision, notamment pour les coupes de cheveux très courts.

Pour les coupes en asymétrie, très en vogue pour obtenir plus de volume, les ciseaux désaxés y sont dédiés. Des ciseaux droits pour gaucher existent aussi bel et bien sur le marché.

Travailler progressivement la précision

Le but ultime de la coupe est bien d’atteindre la longueur prévue de manière à se débarrasser des éventuelles pointes fourchues. C’est pour cela qu’il convient de laisser une marge d’un à 2 centimètres lors de la première étape. À titre de rappel, pour couper les cheveux avec des ciseaux de coiffure, l’une des mains manipule les ciseaux tandis que l’autre ajuste la longueur. Pour une coupe bien droite, prendre comme référence une mèche-témoin provenant de la partie déjà coupée.

Pour ceux qui souhaitent se couper les cheveux de soi-même, l’efficacité repose sur le départage cohérent des cheveux. Pour une uniformisation de la longueur, il suffit de ramener les cheveux de part et d’autre de la nuque et les couper à longueur qui convient. Puis, pour un rendu plus soigné, il est possible d’effiler légèrement au niveau des pointes.

Pour effectuer une coupe dégradée épousant la forme du visage, soi-même, les cheveux sont attachés sur le front. Un coup de ciseau à l’horizontale donnera la longueur et la finition se fait avec des coups plus délicats en vertical sur les pointes. Et pour la frange glamour, il suffit de faire une torsion sur les cheveux de devant et de couper horizontalement en laissant 2 à 3 cm de marge pour éviter la mauvaise surprise.